Fêtes de Saint Nicolas, Art et lumières

Peter Lion à Nancy !

Le célèbre réalisateur américain, sept fois récompensé aux Emmy Awards dans sa carrière, passe toute sa semaine au contact des Nancéiens.

Publié le

Auteur du livre American St. Nick, l’auteur l’a également adapté en un documentaire émouvant qui retrace un épisode de l’histoire de la 28ème division d’infanterie de l’armée américaine venue libérer le Nord du Luxembourg durant la Seconde Guerre mondiale.

Ce film riche d’images historiques et de témoignages poignants a été projeté, en présence du réalisateur, dans les Grands Salons de l’Hôtel de Ville mercredi 4 décembre, jour de la sainte Barbe, patronne des artificiers, canonniers et ingénieurs de combats…, comme un clin d’œil à ce lien entre la Libération, les GIs américains et l’American St. Nick.

Le réalisateur très affable et sympathique a répondu à l’ensemble des questions posées par le public, traduites par Oscar et Axel de l’Erasmus Student Network ; l’occasion pour lui de raconter les arcanes de l’écriture de son livre et de la réalisation de son film.

Beaucoup d’émotion s’est ressentie lorsque Peter Lion  a expliqué les raisons pour lesquelles il avait choisi ce sujet plutôt qu’un autre. Un de ses amis proches n’est autre que le fils de Richard Brookins, au coeur de cette histoire magnifique.

Ce GI américain a accepté de jouer le rôle de saint Nicolas, Kleeschen en luxembourgeois, le temps d’une journée, le 5 décembre 1944, pour ramener un peu de joie et d’humanité dans la vie des enfants de cette petite ville de Wiltz, pour leur plus grand bonheur ; à tel point que l’un d’entre eux n’a eu de cesse de chercher à retrouver ce personnage hors du commun, qui, pendant 30 ans, a été fêté sans même le savoir. En effet, à Wiltz a été créé dès 1949 une « nouvelle » légende, celle de « l’American St. Nick » qui a retrouvé, en 1977 son principal instigateur, Richard Brookins.

Pour ceux qui n’auraient pas pu visionner ce film sur ce « super-héro » américain, sachez qu’une nouvelle projection est programmée dimanche 8 décembre à 14h30 dans l’auditorium du Musée des Beaux-Arts. A voir absolument !

En attendant, Peter Lion ne manque pas une occasion de venir à la rencontre des Nancéiens.

Un programme très riche lui a été tout spécialement concocté afin de lui permettre non seulement de découvrir la ville mais également de rencontrer ses habitants de tous âges !

- lundi : présence à la Bibliothèque Américaine de Nancy,

- mardi : rencontre avec des élèves du groupe scolaire Daunot-Saint-Léon avec deux projections du film et déjeuner sur place en présence de l’équipe pédagogique et des élèves,

- mercredi : vernissage de l’exposition du projet intergénérationnel avec l’artiste plasticienne Brigitte Bourdon  à la ludothèque Saint-Nicolas, suivi d’un tour au Marché de Noël au Goethe Institut, avant la projection à l’Hôtel de Ville,

- jeudi : toute la journée à la Résidence Autonomie Chevardé avec projections du film et temps d’échanges avec les résidents de plusieurs Résidences Autonomie nancéiennes,

- vendredi : intervention auprès des étudiants du DNMADE Vidéo de Daunot pour le montage des images prises par Alexandra, élève de cet établissement, qui aura suivi Peter Lion tout au long de la semaine.

A partir de 18 heures, Peter Lion suivra le parcours artistique qui le mènera des réalisations de Moulin Crew, à celles de la Rue de la Casse, sans oublier le Hameau des Artistes qui sera inauguré ce soir-là.

- samedi : présence en ville pour la découverte du Monde de Saint-Nicolas et le grand Défilé à Nancy,

- et pour finir, dimanche : dernière projection à l’auditorium du Musée des Beaux-arts avec échanges avec le public.

Bande-annonce d'American St. Nick

Situer