Du à

Arc'quatique Porte de la Craffe

Événement, Exposition

Le monde marin de Dan Mestanza

Graphiste de formation, Daniel Mestanza se consacre depuis plusieurs années à la sculpture et l'installation, avec un goût prononcé pour les pièces de grandes dimensions, mêlant poésie, magie et humour. Pour cette nouvelle édition des fêtes de Saint-Nicolas, l’artiste plasticien métamorphose l'arc Héré.

COMMANDE ARTISTIQUE VILLE DE NANCY
VISIBLE SOUS L’ARC HÉRÉ
DU 23 NOVEMBRE AU 6 JANVIER
Retrouvez les géants sous la porte de la Craffe

Rencontre avec le créateur. 

Dès 2011, vous participez au défilé de Saint-Nicolas avec vos trois géants lumineux et articulés. Que représente pour vous cette fête ? 

Des souvenirs d’enfance bien évidemment et aussi une véritable exception culturelle. Saint Nicolas est très ancré dans notre région et j’y suis attaché. Avec mes automates qui seront cette année réinstallés sous la porte de la Craffe, j’ai voulu retrouver l’esprit de la Saint-Nicolas, en revisitant des éléments traditionnels de la légende. 

Vous proposez une installation inédite, appelée « L’Arc’quatique », sous l’arc Héré. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Je souhaite transformer ce lieu de passage en un endroit magique. En référence à saint Nicolas, protecteur des marins, j’ai créé un monde onirique et hypnotique dans lequel s’immerger. Des automates lumineux et animés sont suspendus dans les airs, tandis que des sons sont diffusés en boucles combinatoires.

Vos sardines, carpes et autres raies mantas aux mouvements ondulatoires laissent deviner les mécanismes à l’oeuvre. Pourquoi ce choix ?

« Les Poissons » sont un projet de longue haleine qui s’est étalé sur un an. La conception et la mise au point des mécanismes, même si elles sont au service de l’effet final, sont aussi importantes que la partie plastique. J’aime que l’on voit les ficelles, que les spectateurs acceptent qu’on leur raconte une histoire.

Situer