Le Nancy-Washi

Ce projet a pour but la fabrication d’un papier local réalisé à partir de la renouée du Japon (itadori). Importée au XIXème siècle par un missionnaire hollandais, adoptée par les botanistes lorrains pour ses qualités ornementales, cette plante est aujourd'hui devenue invasive, principalement sur les bords de Meurthe.

Une aventure collective

En 2017, un colloque s’est tenu autour des plantes invasives et de la renouée du Japon, amenant à la création de la SPIGEST (Synergie Plantes Invasives Grand Est) comprenant l’association des botanistes lorrains Floraine, l'ENSAIA et l'entreprise Noremat. C’est avec ces structures locales qu'ont démarré les étapes de ce projet, mais surtout avec le soutien et la participation active de M. Junpei Kanazashi, maître artisan japonais spécialisé dans la fabrication traditionnelle de papier et vice-président du musée d'art préfectoral de Kumamoto.
M. Kanazashi est également coordinateur d’un chantier volontaire international dans la ville de Minamata, sur la problématique environnementale locale.

Ce projet est en lien direct avec les thématiques de ressources / biodiversité, de cohésion sociale et solidarité identifiées dans l’objectif de transition écologique souhaité par la Ville de Nancy et la Métropole. L'objectif final de ce projet est d’aboutir à la création d’un papier local et d’objets en papier.

Bilan du projet 2018

Les partenariats et engagements en amont du projet

Le principal objectif a été de structurer la fabrication du papier de renouée pour le mois de décembre et ainsi participer aux festivités de la Saint-Nicolas pour lesquelles le Japon était le pays invité d'honneur. Avec différents temps d'expositions et de présentations.

  • Le musée préfectoral de Kumamoto au Japon
    Junpei Kanazashi, vice président et artisan papier japonais
    Premier test de fabrication papier depuis le Japon
    Formateur de Paul Ballereau l’été dernier au Japon pour la fabrication de la pâte a papier et du papier
  • Le SPIGEST (consortium « Synergie Plantes Invasives Grand Est »)
    La participation du SPIGEST est déjà effective sur la mise en place d'un protocole de fauchage, le stockage et l’étude scientifique de la structure de la plante aux différents stades de la pousse et de la repousse (après fauchage).
  • L'ENSAIA et Noremat
    Mise en place d'un protocole de fauchage de la renouée adapté à la fabrication du papier
    Stades identifiés
    Yves Leroux, professeur a l'ENSAIA  a travaillé avec l'une de ses classes sur le sujet dès la rentrée 2018
  • Partenaires publics
    La Métropole du Grand Nancy
    Le Conseil départemental

Les projets réalisés

Un certain nombre de projets ont pu être menés à bien.

2019 perspectives

Travailler au développement d'objet

Sauf procédé industriel, le coût lié à la fabrication du papier de façon artisanale nous empêche d'envisager que la seule vente de feuille de papier vierge de renouée du Japon (à l’unité) puisse nous permettre d'arriver à un équilibre financier. Aussi, est-il plus viable de développer une démarche complémentaire avec des objets d'artisanat ou des projets collaboratifs où la pâte à papier viendrait en complément d'un autre objet (support de création à estampe, carnet d'écriture, lampe, étiquette, isolant…)

Diffusion et exposition à venir

  • Dans le cadre de la fête de l'estampe, les 25 et 26 mai 2019, nous préparons une série d’estampes sur la thématique du jardin. Elles seront réalisées par des artistes graveurs de Nancy et imprimées sur du papier de renouée sous forme de portfolio.
  • Mai de l'Europe ouverture au même moment

Projet atelier Nancy-Washi (expectative)

Recherche d'un lieu (atelier/ laboratoire)

Les actions participatives liées à l’atelier Nancy-Washi

  • Fabrication Washine (machine mécanique accélérant le processus de fabrication du papier)
  • Récolte de la renouée du Japon fraîche (avril/mai) et séchage
    • explication et sensibilisation
    • groupes de faucheurs
    • vélo charrette dynamo pour transport
    • récolte substantielle de renouée du Japon (+ 10 kg) avec les caractéristiques idéales : fraîche et jeune
  • Transformation de la plante en pâte à papier
  • Participation active : chantier d'insertion (groupe restreint de 5 à 6 personnes maximum)
    • Fauchage, stockage, transformation de la plante, atelier papier
  • Participation ponctuelle : école, Campus Lettres et Sciences Humaines, autre groupe (de 5 à 30)
    • Balade de sensibilisation en bord de Meurthe
    • Fauchage témoin
    • Passage à l’atelier pour démonstration de l'étape de fabrication pâte à papier
    • Distribution de feuille Nancy-Washi pour création en atelier

Informations annexes au site